jeudi 26 avril 2018

Pour la bonne raison

“On ne demandait pas de compte aux hommes entre les mains desquels on remettait l’argent pour qu’ils le donnassent à ceux qui faisaient l’ouvrage, car ils agissaient avec probité.” (2 Rois 12:15 LSG)

On ne demanda pas de compte aux hommes auxquels on remettait l'argent pour l'ouvrage du temple. Ceux qui travaillent pour l'oeuvre de Dieu et pour les bonnes raisons ne tricheront pas, ne voleront pas l'argent. Ceux qui travaillent pour les bonnes raisons au contraire, ils vont donné de leur temps, de leur santé, de leur argent sans compté enfin que l'oeuvre de Dieu puisse progresser.

Voler Dieu!

Il prit tout l'or et l'argent et tous les vases qui se trouvaient dans la maison de l'Eternel et dans les trésors de la maison du roi; il prit aussi des otages, et il retourna à Samarie. (2R 14. 14 )

Joas roi d'Israël prit tout l'or, l'argent et vases qui se trouvaient dans la maison de l'Éternel, et retourna à Samarie; la crainte de Dieu n'était pas la première qualité à ce roi, de voler ce qui étaient dans la maison de l'Éternel, c'est bien voler Dieu. C'est comme un enfant qui vole son père, quelle honte! Lorsqu'on parle de la patience de Dieu on en a un bel exemple ici. Croyez-le ou non, Dieu est prêt à leur pardonner s'ils se repentent.

mercredi 25 avril 2018

Perdre du terrain!

Dans ce temps-là, l'Eternel commença à entamer le territoire d'Israël; et Hazaël les battit sur toute la frontière d'Israël. (2R 10. 32 )

Sous le règne de David les pays ennemis étaient soumis et David il régnait sur un grand territoire, tout cela à cause de Dieu qui approuvait le service du roi. Maintenant c'est le contraire Israël commence à perdre du terrain même en Israël, à cause de leur infidélité. La cause de nos gains, c'est Dieu, la cause de nos pertes, c'est nous.

“et Azaria alla au-devant d’Asa et lui dit: Ecoutez-moi, Asa, et tout Juda et Benjamin! L’Eternel est avec vous quand vous êtes avec lui; si vous le cherchez, vous le trouverez; mais si vous l’abandonnez, il vous abandonnera.” (2Ch 15:2)

mardi 24 avril 2018

La foi

2 Rois 6 v 16 et 17
Il répondit: Ne crains point, car ceux qui sont avec nous sont en plus grand nombre que ceux qui sont avec eux. Élisée pria, et dit : Éternel, ouvre ses yeux, pour qu'il voie. Et l'Éternel ouvrit les yeux du serviteur, qui vit la montagne pleine de chevaux et de chars de feu autour d'Élisée.

Le serviteur d'Élisée n'a plus peur, dès qu'il voit la puissante armée céleste. La foi nous amène à comprendre que Dieu fait bien plus pour les siens que ce que nous sommes capables de voir. Face à des difficultés apparemment insurmontables, rappelons-nous que les ressources spirituelles sont là, même si nous ne pouvons pas les distinguer. Regardons avec les yeux de la foi et laissons Dieu intervenir avec ses moyens. Si nous ne le voyons pas agir dans notre vie, le problème vient peu-être de notre vision spirituelle; il ne vient en tout cas pas de sa puissance. Il faut vivre sa foi et ne pas avoir peur de la montrer.


La vérité

“Le roi avait remis la garde de la porte à l’officier sur la main duquel il s’appuyait ; mais cet officier fut écrasé à la porte par le peuple et il mourut, selon la parole qu’avait prononcée l’homme de Dieu quand le roi était descendu vers lui. L’homme de Dieu avait dit alors au roi : On aura deux mesures d’orge pour un sicle et une mesure de fleur de farine pour un sicle, demain, à cette heure, à la porte de Samarie. Et l’officier avait répondu à l’homme de Dieu : Quand l’Eternel ferait des fenêtres au ciel, pareille chose arriverait-elle ? Et Elisée avait dit : Tu le verras de tes yeux ; mais tu n’en mangeras point.C’est en effet ce qui lui arriva : il fut écrasé à la porte par le peuple, et il mourut.” (2 Rois 7:17-20 LSG)

La parole de l'homme de Dieu était de dieu et Dieu accomplit ce qui avait été dit. L'officier du roi était incrédule, malheur a lui puisque cela lui a coûté la vie. L'incrédulité des gens face a la parole de Dieu les conduit vers une vie éternelle de souffrance. Prenons la parole de Dieu pour vérité et attachons-nous a celle-ci.

Une bonne nouvelle!

Puis ils se dirent l'un à l'autre: Nous n'agissons pas bien! Cette journée est une journée de bonne nouvelle; si nous gardons le silence et si nous attendons jusqu'à la lumière du matin, le châtiment nous atteindra. Venez maintenant, et allons informer la maison du roi. (2R 7. 9 )

Dieu fait fuir les Syriens en leur faisant entendre un bruit d'une grande armée, laissant par le fait même le camps et tout le butin à la portée du peuple, on était en temps de grande famine, alors voilà comme Élisée l'avait prédit la veille on aura de la nourriture en abondance et ce fut le cas et les quatre lépreux qui ont découvert le camps vide et après s'être rassasié vont avertir la maison du roi et le peuple se réjouit. Dieu n'a pas de limites!

Trop facile!

Mais ses serviteurs s'approchèrent pour lui parler, et ils dirent: Mon père, si le prophète t'eût demandé quelque chose de difficile, ne l'aurais-tu pas fait? Combien plus dois-tu faire ce qu'il t'a dit: Lave-toi, et tu seras pur! (2R 5. 13 )

Naaman qui vient vers Élisée pour être guéri de la lèpre, s'en retourne irrité car il ne veut pas se laver sept fois dans le Jourdain. Ceci me fait penser au salut qui est offert aux âmes perdues, la seule chose que l'homme a à faire est de croire que Jésus-Christ est le Fils de Dieu et de confesser son nom. Les serviteurs de Naaman lui dirent s'il t'avait demander quelque chose de difficile ne l'aurais-tu pas fait?  Je réponds surement qu'il l'aurait fait, car l'homme veut avoir un mérite dans son salut, mais le salut c'est une grâce de Dieu, l'homme n'a aucun mérite dans ça.

“Paul et Silas répondirent: Crois au Seigneur Jésus, et tu seras sauvé, toi et ta famille.” (Ac 16:31)

lundi 23 avril 2018

L'homme reste toujours pareil

“Mais ses serviteurs s’approchèrent pour lui parler, et ils dirent : Mon père, si le prophète t’eût demandé quelque chose de difficile, ne l’aurais-tu pas fait ? Combien plus dois-tu faire ce qu’il t’a dit : Lave-toi, et tu seras pur !” (2 Rois 5:13 LSG)

Naaman était fâché parce que le moyen qui lui fut donné pour être guérit était trop simple. Encore aujourd'hui les hommes trouvent le plan de salut de Dieu trop simple, l'homme aime compliqué les choses pour rien. Le salut de Dieu est d'une simplicité incroyable, et seulement le salut de la parole de dieu peut sauvé rien d'autre. Comme Naaman les hommes devraient se soumettre au plan de dieu sans se questionner.

Une demande spéciale

“Lorsqu’ils eurent passé, Elie dit à Elisée : Demande ce que tu veux que je fasse pour toi, avant que je sois enlevé d’avec toi. Elisée répondit : Qu’il y ait sur moi, je te prie, une double portion de ton esprit !” (2 Rois 2:9 LSG)

Élisée demande  a Élie de lui donner une double portion de son esprit. Comme Salomon, Élisée ne demande rien pour lui-même. Il veut une double portion de l'Esprit qui est sur Élie enfin d'avoir la sagesse et la puissance d'Élie. Élisée savait qu'Élie avait l'Esprit de Dieu en lui et qu'il était un homme de Dieu. Élisée voulait servir l'Éternel comme son maître Élie.

Erreur!

Il lui dit: Ainsi parle l'Eternel: Parce que tu as envoyé des messagers pour consulter Baal-Zebub, dieu d'Ekron, comme s'il n'y avait en Israël point de Dieu dont on puisse consulter la parole, tu ne descendras pas du lit sur lequel tu es monté, car tu mourras. (2R 1. 16 )

Achazia est malade au lit et envoie des messagers consulter Baal-Zébud pour savoir s'il guérirait de sa maladie, pourtant il y a Élie dans le pays qui peut être consulter et qui parle de la part de l'Éternel, Acahzia n'aura pas la réponse de Baal-Zébud, mais Dieu va lui envoyer Élie pour lui dire qu'il ne guérirait pas de sa maladie et qu'il va mourir, à cause de son idolâtrie. 

“Aucune tentation ne vous est survenue qui n’ait été humaine, et Dieu, qui est fidèle, ne permettra pas que vous soyez tentés au delà de vos forces; mais avec la tentation il préparera aussi le moyen d’en sortir, afin que vous puissiez la supporter. C’est pourquoi, mes bien-aimés, fuyez l’idolâtrie.” 
(1Co 10:13-14)

samedi 21 avril 2018

La convoitise d'Achab!

Et Achab parla ainsi à Naboth: Cède-moi ta vigne, pour que j'en fasse un jardin potager, car elle est tout près de ma maison. Je te donnerai à la place une vigne meilleure; ou, si cela te convient, je te paierai la valeur en argent. (1R 21. 2 )

Achab désire la vigne de Naboth, mais il refuse car il ne veut pas céder l'héritage de ses pères, en fin de compte ça lui appartient, il a droit de faire ce qu'il veut de ses biens; mais Achab ne le prend pas ainsi et retourne tout triste et ne mange plus, Jézabel sa femme va prendre les choses en mains, et va faire tuer Naboth, comme ça son mari va pouvoir prendre possession de sa vigne, un meurtre pour une vigne???? Quel péché aux yeux de l'Éternel, Dieu va tirer vengeance de Naboth, et Achab va mourir.

La convoitise est mortel

“Et Achab parla ainsi à Naboth: Cède-moi ta vigne, pour que j’en fasse un jardin potager, car elle est tout près de ma maison. Je te donnerai à la place une vigne meilleure ; ou, si cela te convient, je te paierai la valeur en argent.” (1 Rois 21:2 LSG)

Achab convoite la vigne de Naboth, qui lui veux gardé l'héritage de ses pères. Déçu Achab retourne chez lui affligé de ne pouvoir acheter la vigne de Naboth. Jézabel va faire tuer Naboth pour donner la vigne a Achab. La convoitise entraine le péché et le salaire du péché c'est la mort. Veillons a ne pas convoiter pour ne pas péché par nos convoitise, cherchons plutôt a faire la volonté de Dieu.