lundi 19 février 2018

Tête dure

“Dès le lendemain, toute l’assemblée des enfants d’Israël murmura contre Moïse et Aaron, en disant : Vous avez fait mourir le peuple de l’Eternel.” (Nombres 16:41 LSG)

Koré et ses amis se sont soulevez contre Aaron et Moise et Dieu a ouvert la bouche de la terre pour les engloutir comme jugement. Et nous lisons que dès  le lendemain toute l'assemblée D’Israël a murmuré contre Moise et Aaron, c'est a croire que le peuple D’Israël a la tête dure et leur orgueil l'empêche de se soumettre a Dieu et le peuple en payera le prix.

Justice de Dieu

“Vos cadavres tomberont dans ce désert. Vous tous, dont on a fait le dénombrement, en vous comptant depuis l’âge de vingt ans et au-dessus, et qui avez murmuré contre moi, vous n’entrerez point dans le pays que j’avais juré de vous faire habiter, excepté Caleb, fils de Jephunné, et Josué, fils de Nun.” (Nombres 14:29-30 LSG)

Dieu avait annoncé qu'il leur donnait le pays ou coule le lait et le miel mais après le rapport de la majorité des espions le peuple murmurait contre Dieu. Mais Josué et Caleb étaient favorable a prendre le pays donc Dieu dans son jugement a fait preuve de justice et seulement Josué et Caleb entreront dans le pays ou coule le lait et le miel et pour les autres se sera la mort.

Aucune crainte!

Dès le lendemain, toute l'assemblée des enfants d'Israël murmura contre Moïse et Aaron, en disant: Vous avez fait mourir le peuple de l'Eternel. (Nb 16. 41 )

J'en reviens tout simplement pas, le lendemain ils murmurèrent contre Moïse et Aaron. Le lendemain de quoi? La veille à cause de la révolte de Koré, Dieu a ouvert la terre et englouti vivants les familles de Koré, de Dathan et d'Abiram et un feu consuma les deux cent cinquante hommes qui les avaient suivis. L'instruction est claire et nette, on ne parle pas contre Moïse et Aaron. Mais non le lendemain il recommence et voilà il y eut quatorze mille sept cents personnes qui moururent. Dieu a raison de dire que c'est un peuple au cou raide.

 “ Ces choses leur sont arrivées pour servir d’exemples, et elles ont été écrites pour notre instruction, à nous qui sommes parvenus à la fin des siècles.” (1Co 10:11)

dimanche 18 février 2018

Se trouver une excuse!

Et ils se dirent l'un à l'autre: Nommons un chef, et retournons en Egypte. (No 14. 4 )

Lorsque je lis ce verset je ne peut pas m'empêcher de penser à ceux qui aujourd'hui quitte l'Église pour retourner dans leur Égypte natale. Combien de fois j'ai entendu les prétextes qu'ils se donnent pour délaisser leur assemblée, pourtant il ne devrait pas y avoir rien qui nous empêche de servir Dieu. Les prétextes et les excuses ne tiendront pas devant Dieu.

 “ Nos pères ne voulurent pas lui obéir, ils le repoussèrent, et ils tournèrent leur coeur vers l’Egypte,” (Ac 7:39)

samedi 17 février 2018

Les plaintes de l'homme!

Nous nous souvenons des poissons que nous mangions en Egypte, et qui ne nous coûtaient rien, des concombres, des melons, des poireaux, des oignons et des aulx. (No 11. 5 )

Le peuple veut de la viande à manger, déjà fatigué de manger la manne que Dieu leur procure jour après jour, ils ne manquent de rien pourtant, ils se rappellent ce qu'ils mangeaient en Égypte et ils s'en ennuient, du poisson, des concombres, des melons, des poireaux, des oignons et des aulx et ajoutent que cela ne leur coûtaient rien: ais-je bien lu? Ont-ils oubliés qu'ils étaient esclaves? Qu'ils travaillaient péniblement et en plus d'être maltraités. Ont-ils oubliés que les Égyptiens faisaient périr leurs nouveaux-nés s'ils étaient mâles? J'appelle pas ça qui ne nous coûtait rien au contraire dans le désert la manne ne leur coûtait vraiment rien, sinon de se pencher et de la ramasser, ça c'est c'est  payer peu cher.

 “ .... contentez-vous de ce que vous avez; car Dieu lui-même a dit: Je ne te délaisserai point, et je ne t’abandonnerai point.” (Heb 13:5)

La main de l'Éternel

“L’Éternel répondit à Moïse : La main de l’Éternel serait-elle trop courte ? Tu verras maintenant si ce que je t’ai dit arrivera ou non.” (Nombres 11:23 LSG)

La main de l’Éternel serait-elle trop courte ? quelle belle question beaucoup de gens ne croient pas en Dieu et pour eux l'Éternel n'est rien. Mais pour l'enfant de Dieu la main de l'Éternel sera toujours puissante et rien ne peut l'arrêté. La main de l'Éternel rend possible tout ce qui semble semble impossible a l'homme. Nous pouvons mettre notre confiance en Dieu sachant que rien ne l'arrête, la preuve en est faite dans les Saintes Écritures. Maintenant je veux répondre a la question: Non la main de l'Éternel n'est pas trop courte.

Au son de la trompette

“Quand on en sonnera, toute l’assemblée se réunira auprès de toi, à l’entrée de la tente d’assignation.” (Nombres 10:3 LSG)

Au son de la trompette toute l'assemblée d’Israël se réunissait a l'entrée de la tente d'assignation. La parole est la même hier, aujourd'hui et demain. Les enfants de Dieu attendent patiemment le son de la trompette puisque chacun des enfants de Dieu iront a ce moment-la a la rencontre du Seigneur Jésus sur une nuée.

“Car le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d’un archange, et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront premièrement. Ensuite, nous les vivants, qui serons restés, nous serons tous ensemble enlevés avec eux sur des nuées, à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur.” (1 Thessalonic 4:16-17 LSG)

vendredi 16 février 2018

Au son de la trompette!

Et les enfants d'Israël partirent du désert de Sinaï, selon l'ordre fixé pour leur marche. La nuée s'arrêta dans le désert de Paran. (No 10. 12 )

Les enfants d'Israël vont quitté le désert du Sinaï sur l'ordre de l'Éternel, ils sont bien équipés pour vivre selon Dieu; ils ont construit le tabernacle afin que Dieu demeure au milieu d'eux, la loi fut donnée ainsi que toute les ordonnances sur les sacrifices, la manière de camper et la manière de marcher lors des déplacements. Lorsque la nuée s'élevait du camp c'était le signal du départ, alors les fils d'Aaron sonnèrent avec éclat et le peuple partait. 

 “ Car le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d’un archange, et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront premièrement.  Ensuite, nous les vivants, qui serons restés, nous serons tous ensemble enlevés avec eux sur des nuées, à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur.” (1Th 4:16-17)

jeudi 15 février 2018

Les offrandes!

Ils amenèrent leur offrande devant l'Eternel: six chars en forme de litières et douze boeufs, soit un char pour deux princes et un boeuf pour chaque prince; et ils les offrirent devant le tabernacle. (Nb 7. 3 )

Après que le tabernacle fut dressé et oint les douze princes de chaque tribu apportèrent leurs offrande pour célébrer; six charriots et douze boeufs destinés à être remis aux Lévites pour le transport du tabernacle durant leurs déplacements, Dieu pourvoit à tout et ensuite chaque prince un jour à la fois en commençant par la tribu de Juda et selon l'ordre de campement apportèrent des offrandes pour la dédicace de l'autel: des holocaustes, pour le sacrifice d'expiation et d'actions de grâces. Une célébration qui dura douze jours. Dieu donne tellement pour son peuple et il est de mise que le peuple célèbre dieu avec ses offrandes.

Privilège de parler avec Dieu

“Lorsque Moïse entrait dans la tente d’assignation pour parler avec l’Éternel, il entendait la voix qui lui parlait du haut du propitiatoire placé sur l’arche du témoignage, entre les deux chérubins. Et il parlait avec l’Éternel.” (Nombres 7:89 LSG)

Moise est l'un de ceux qui ont eu le privilège de parler avec Dieu. Aujourd’hui les enfants de Dieu ont ce privilège de parler avec Dieu par le moyen de la prière. Et Dieu leurs parle par son esprit pendant les enseignements, les messages qu'ils reçoivent lorsqu’ils vont a l'Église, aussi par la prière. C'est un grand privilège d'avoir cette proximité avec le Dieu créateur de toutes choses. Gloire a Dieu pour un si beau cadeau.

mercredi 14 février 2018

Les bénédictions de Dieu!

Que l'Eternel te bénisse, et qu'il te garde! 
Que l'Eternel fasse luire sa face sur toi, et qu'il t'accorde sa grâce!
Que l'Eternel tourne sa face vers toi, et qu'il te donne la paix! (No 6. 24-26 )

Aaron et ses fils bénissent le peuple de la part de l'Éternel, et ces bénédictions sont à la grandeur de Dieu: Être sous son aile protectrice, sous sa grâce et sa paix. Que peut-on espérer de plus. Comme enfants de Dieu nous avons les mêmes promesses, alors d'avoir Dieu pour Dieu est de participer à toutes ces bénédictions. Réjouissons-nous d'être enfants de Dieu!

mardi 13 février 2018

Dieu choisit et forme

Nombres 3 v 5 à 13
L'Éternel parla à Moïse, et dit: Fait approcher la tribu de Lévi, et tu la placeras devant le sacrificateur Aaron, pour qu'elle soit à son service. Ils auront le soin de ce qui est remis à sa garde et à la garde de toute l'assemblée, devant la tente d'assignation: ils feront le service du tabernacle. Ils auront le soin de tous les ustensiles de la tente d'assignation, et de ce qui est remis à la garde des enfants d'Israël: ils feront le service du tabernacle. Tu donneras les Lévites à Aaron et à ses fils; ils lui seront entièrement donnés, de la part des enfants d'Israël. Tu établiras Aaron et ses fils pour qu'ils observent les fonctions de leur sacerdoce; et l'étranger qui approchera sera puni de mort. L'Éternel parla à Moïse, et dit: Voici, j'ai pris les Lévites du milieu des enfants d'Israël, à la place de tous les premiers-nés, des premiers-nés des enfants d'Israël; et les Lévites m'appartiendront. Car tout premier-né m'appartient; le jour où j'ai frappé tous les premiers-nés dans le pays d'Égypte, je me suis consacré tous les premiers-nés en Israël, tant des hommes que des animaux: ils m'appartiendront. Je suis l'Éternel.

Lors de la première Pâque, Dieu a demandé à chaque famille israélite de lui consacrer son premier-né ( Ex 13-2 ). Cette mise à part peut signifier qu'ils devaient assister Moïse et Aaron dans leur service pour le peuple, mais ce n'était qu'une mesure provisoire. Dieu choisit maintenant les hommes de la tribu de Lévi pour remplacer les fils aînés de toutes les tribus ( Nom 3 v 40-51; et Nom 8-16 ), et ce sont eux qui sont consacrés au service du tabernacle et du peuple. Tous les sacrificateurs doivent appartenir à la tribu de Lévi, mais les Lévites ne sont pas tous sacrificateurs. L'âge minimal requis pour le service est de 25 ans ( Nom 8 v 23-24 ); je crois que les Lévites reçoivent probablement une formation pratique de 5 ans avant d'assumer toutes leurs responsabilités, à l'âge de 30 ans. Dieu choisit et pourvoie à la formation.

Un don de l'Éternel!

Voici, j'ai pris les Lévites du milieu des enfants d'Israël, à la place de tous les premiers-nés, des premiers-nés des enfants d'Israël; et les Lévites m'appartiendront. Car tout premier-né m'appartient; le jour où j'ai frappé tous les premiers-nés dans le pays d'Egypte, je me suis consacré tous les premiers-nés en Israël, tant des hommes que des animaux: ils m'appartiendront. Je suis l'Eternel. (No 3. 12-13 )

Dieu a choisi la tribu de Lévi pour venir en aide à Aaron et ses fils, Dieu va demander à Moïse de dénombrer les premiers-nés d'Israël qui lui  appartienne et ceux de la tribu de Lévi et va échanger ses premiers-nés pour la tribu de Lévi et les offrir à Aaron et à ses fils. Quelle grande bénédiction pour la tribu de Lévi, se sont eux qui vont camper autour du tabernacle pour éviter que le peuple s'approche de trop près du sanctuaire et vont s'occuper du transport lors des déplacements. Une chose à ne pas oublier, plus Dieu te confie de travail, plus tu vas avoir de compte à rendre.

lundi 12 février 2018

Chacun a sa place

“Les enfants d’Israël camperont chacun dans son camp, chacun près de sa bannière, selon leurs divisions.” (Nombres 1:52 LSG)

Chaque enfant d’Israël devait campé près de sa bannière selon leurs divisions. Le peuple devait suivre l'ordre établie donc chacun avait sa place. Dans l'Église c'est encore la même chose chacun doit être a sa place si nous voulons que l’œuvre continue d'avancer. Marchons en tenant bien haut notre bannière qui est la croix de Jésus enfin que le plus grand nombre soit attiré par notre bannière.

Qui veut résisté a l'Éternel ?

“Mais si vous ne m’écoutez point et ne mettez point en pratique tous ces commandements,” (Lévitique 26:14 LSG)

Dieu nomme les conséquences aux quelles le peuple aura a faire face s'il n'écoute point et s'il ne met en pratique tous ces commandements. Mais cela n'arrête pas la car ceux qui résisteront auront a faire face a des conséquences sept fois pires et ça continue de sept fois pire a sept fois pire. Qui veut tombé entre les mains de Dieu connaissant sa puissante main. Marchons selon la parole de Dieu pour amener la bénédiction de Dieu vers nous.

À chacun sa place!

Les enfants d'Israël camperont chacun près de sa bannière, sous les enseignes de la maison de ses pères; ils camperont vis-à-vis et tout autour de la tente d'assignation. (No 2. 2 )

Après avoir dénombrer le peuple d'Israël, Dieu va désigner à quelle place, chaque camp, chaque tribu va se camper, autrement dit c'est Dieu lui-même qui détermine la place que chacun va prendre dans le camp, ça me fait penser à l'Église aujourd'hui où que encore une fois c'est Dieu qui assigne la place à chaque membre.

 “ Ainsi le corps n’est pas un seul membre, mais il est formé de plusieurs membres.”
 “ Maintenant Dieu a placé chacun des membres dans le corps comme il a voulu.” (1Co 12:14,18)

dimanche 11 février 2018

Un choix évident

Vous poursuivrez vos ennemis, et ils tomberont devant vous par l'épée. Cinq d'entre vous en poursuivront cent, et cent d'entre vous en poursuivront dix mille, et vos ennemis tomberont devant vous par l'épée. (Le 26. 7-8 )

*** Avec Dieu, il suffit de cent cinq hommes vont faire tomber par l'épée dix mille cent d'entre les ennemis.

Je tournerai ma face contre vous, et vous serez battus devant vos ennemis; ceux qui vous haïssent domineront sur vous, et vous fuirez sans que l'on vous poursuive. (Le 26. 17 )

*** Sans Dieu le peuple aura peur de son ombre et fuira.

N'est-ce pas que le choix est évident?

samedi 10 février 2018

Un repos pour la terre!

Pendant six années tu ensemenceras ton champ, pendant six années tu tailleras ta vigne; et tu en recueilleras le produit. Mais la septième année sera un sabbat, un temps de repos pour la terre, un sabbat en l'honneur de l'Eternel: tu n'ensemenceras point ton champ, et tu ne tailleras point ta vigne. (Le 25. 3-4 )

Dieu s'est reposé de ses oeuvres le septième jour, et il demande à l'homme de travailler six jours et de se reposer le septième jour et voilà que maintenant la terre aussi a droit à son repos, Israël ensemençait son champ pendant six années, mais la septième année était un temps de repos pour la terre. Pour nous aujourd'hui Dieu nous promet aussi le repos:
  •  “ Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de coeur; et vous trouverez du repos pour vos âmes.” (Mt 11:29)
  •  “ Car il est de la justice de Dieu de rendre l’affliction à ceux qui vous affligent,  et de vous donner, à vous qui êtes affligés, du repos avec nous, lorsque le Seigneur Jésus apparaîtra du ciel avec les anges de sa puissance,” (2Th 1:6-7)

Vivre en sécurité

“Mettez mes lois en pratique, observez mes ordonnances et mettez-les en pratique ; et vous habiterez en sécurité dans le pays.” (Lévitique 25:18 LSG)

Étant sous la grâce, nous devons nous conformés a la parole de Dieu et la mettre en pratique pour pouvoir vivre en sécurité. Si nous faisons la volonté de Dieu, n'est-ce pas que notre vie est agréable, douce et nous n'avons crainte de personne

Que dirons-nous donc à l’égard de ces choses ? Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous ?” (Romains 8:31 LSG)

Jour de repos

“Le quinzième jour du septième mois, quand vous récolterez les produits du pays, vous célébrerez donc une fête à l’Éternel, pendant sept jours : le premier jour sera un jour de repos, et le huitième sera un jour de repos.” (Lévitique 23:39 LSG)

Quand je lis: jour de repos cela me fais rêvé car j'attends avec persévérance le jour ou j'entrerai dans mon repos éternel en présence de mon Créateur, mon Sauveur. Mais en attendant je dois continué mon travail pour l’œuvre de Dieu s'en me relâché car le repos qui m'attends en est un grandiose.

vendredi 9 février 2018

Pays ou coulent le lait et le miel

“Je vous ai dit : C’est vous qui posséderez leur pays ; je vous en donnerai la possession : c’est un pays où coulent le lait et le miel. Je suis l’Éternel, votre Dieu, qui vous ai séparés des peuples.” (Lévitique 20:24 LSG)



Dieu nous a séparé des autres peuples, les autres nations, des païens, du monde en nous faisant la promesse d'une terre promise, la nouvelle Jérusalem. Nous aurons la place que notre travail méritera et selon la volonté de Dieu.

Le jour du repos!

On travaillera six jours; mais le septième jour est le sabbat, le jour du repos: il y aura une sainte convocation. Vous ne ferez aucun ouvrage: c'est le sabbat de l'Eternel, dans toutes vos demeures. 
(Le 23. 3 )

Dieu veut bien prendre soin de l'homme, oui l'homme travaillera à la sueur de son front, mais Dieu a instituer le jour du sabbat afin que l'homme puisse se reposer après ses six jours de travail, c'est même un commandement écrit sur les tables de la loi. Dieu veut que l'homme se repose et profite de cette journée pour le réserver à l'Éternel. Pour nous le dimanche qui est le jour du Seigneur devrait être consacrer à Dieu, aujourd'hui tout va vite, même très vite et l'homme n'a pas le temps ou ne prend pas le temps de s'arrêter, mais c,est l'homme qui est perdant. 

“ Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l’intelligence, afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait.” (Ro 12:2)

jeudi 8 février 2018

La justice de l'homme!

Tu ne te vengeras point, et tu ne garderas point de rancune contre les enfants de ton peuple. Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Je suis l'Eternel. (Lv 19. 18 )

L'homme aime naturellement se faire justice; si un tord est fait la réaction humaine est de tirer vengeance, se faire justice soi-même. Dieu nous demande de ne pas se venger nous-même, mais plutôt de laisser la vengeance à Dieu et il sait bien s'en occuper, soyez-en sur, Dieu protège bien ses enfants. Dieu rajoute: et tu ne garderas point de rancune, en réalité c'est bien beau de dire: à Dieu la vengeance, mais il rajoute une chose, oui lorsqu'on subit une injustice on laisse la vengeance à Dieu, mais d'abandonner notre cause à Dieu et de ne pas tenir une animosité contre celui qui a commit l'injustice, autrement dit de tout laisser ça dans les mains de Dieu et nous, aimons notre prochain comme nous-même. Pas de vengeance, ni de rancune dans nos coeurs, on aime bien que Dieu oublie nos péchés, agissons de même.

mercredi 7 février 2018

Le sang précieux

“Car l’âme de la chair est dans le sang. Je vous l’ai donné sur l’autel, afin qu’il servît d’expiation pour vos âmes, car c’est par l’âme que le sang fait l’expiation.” (Lévitique 17:11 LSG)

Le fils de Dieu Jésus Christ est mort sur la croix, il a versé son sang pour les péchés du monde. Celui qui croit et accepte que Jésus a payé le prix de ses péchés en versant son sang a la croix et qui confesse que Jésus est la victime expiatoire pour les péchés des hommes est lavé de ses péchés. C'est par le sang précieux de Jésus Christ que j'ai été réconcilier avec Dieu le père et que je suis sauvé.

Vivre selon Dieu!

Vous ne ferez point ce qui se fait dans le pays d'Egypte où vous avez habité, et vous ne ferez point ce qui se fait dans le pays de Canaan où je vous mène: vous ne suivrez point leurs usages. (Lv 18. 3 )

Si Dieu donne ses instructions au peuple d'Israël, ce n'est pas par pure fantaisie, au contraire, Dieu veut que son peuple vive de la manière que Dieu instruit, selon ses lois afin de vivre heureux, alors ne pas vivre comme les Égyptiens parmi lesquels ils vivaient avant d'être délivrés de l'esclavage et de ne pas vivre selon les coutumes qui se pratiquent dans le pays où ils vont vivre. Comme enfants de Dieu, on doit vivre selon ses instructions peu importe où nous sommes.

 “ Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées; voici, toutes choses sont devenues nouvelles.” (2Co 5:17)

mardi 6 février 2018

Le Seigneur de tout notre être

Lévitique 15 v 16 à 18
16: L'homme qui aura une pollution lavera tout son corps dans l'eau, et sera impur jusqu'au soir. 17:  Tout vêtement et toute peau qui en seront atteints seront lavés dans l'eau, et seront impurs jusqu'au soir. 18: Si une femme a couché avec un tel homme, ils se laveront l'un et l'autre, et seront impurs jusqu'au soir.

La Parole de Dieu est toujours une source de bon conseils pour une vie physiquement, moralement et spirituellement saine. Parce que Dieu est lui-même saint. Cela signifie-t-il que nous devrions suivre les règles ou les instructions sanitaires et alimentaires de l'AT ? Les principes fondamentaux de santé et de propreté restent valables. Cependant, vouloir respecter à la lettre toutes les restrictions particulières serait du légalisme, voir une erreur. Pourquoi ? Les instructions de Dieu transmises aux Israélites par Moïse était sur l'ancien système sacrificiel, et il était temporaire ( Héb 8-13 ). Et les pratiques de l'ancien système annonçait le nouveau système ( Héb 10-1 ). Le nouveau système sacrificiel est permanent ( Héb 7-21 ). Et Dieu par le Seigneur Jésus-Christ a abolit l'ancien système ( Héb 10 v 9-18 ). Alors le verset 18 de Lévitique 15 du texte d'aujourd'hui ne suggère pas que les relations sexuelles soient chose sale ou répugnante. Dieu a créé l'acte sexuel pour la joie des couples mariés, homme avec femme, et pour la perpétuation de l'espèce humaine et surtout pour le maintien de son alliance. Notre manière de voir et de faire, dans tous les domaines, doit tenir compte de l'amour et de l'autorité souveraine de Dieu, et la sexualité ne se vit pas en vase clos, sans lien avec la vie spirituelle ni avec les préoccupations de Dieu. Le Créateur est concerné par notre vie sexuelle, puisqu'elle fait partie intégrante de notre être tel qu'il l'a conçu, à la fois unique et complexe. Nous avons tendance à séparer notre vie spirituelle de notre vie physique, alors qu'en réalité les deux sont étroitement liées. Dieu veut être le Seigneur de tout notre être, y compris de notre vie privée. Quelle influence notre relation avec lui a-t-elle sur notre comportement dans le domaine de la sexualité ? Nous sommes appelés à accorder, nous aussi, de la valeur à une sexualité saine et pure. Alors la meilleure manière d'exprimer notre reconnaissance à Dieu pour ce don merveilleux, c'est de l'utiliser conformément à ses intentions.


Dieu protège les siens!

Vous éloignerez les enfants d'Israël de leurs impuretés, de peur qu'ils ne meurent à cause de leurs impuretés, s'ils souillent mon tabernacle qui est au milieu d'eux. (Le 15. 31 )

Dieu est saint, et est au milieu du peuple, le sanctuaire est le lieu où il demeure parmi eux et il est impératif que le peuple qui est touché par toutes sortes d'impureté ne s'approche du sanctuaire et le souille alors Dieu leur donne les instructions pour qu'ils ne meurent point en souillant le tabernacle. L'homme pécheur a besoin d'être purifié aussi aujourd'hui pour s'approcher de Dieu et cela se fait par le sang de Christ, celui qui est sauvé peut s'approcher de Dieu, et obtenir dans la suite le pardon de ses fautes en confessant ses péchés.

 “ et puisque nous avons un souverain sacrificateur établi sur la maison de Dieu,  approchons-nous avec un coeur sincère, dans la plénitude de la foi, les coeurs purifiés d’une mauvaise conscience, et le corps lavé d’une eau pure.” (Heb 10:21-22)

lundi 5 février 2018

Dieu se souci de tous!

Si elle n'a pas de quoi se procurer un agneau, elle prendra deux tourterelles ou deux jeunes pigeons, l'un pour l'holocauste, l'autre pour le sacrifice d'expiation. Le sacrificateur fera pour elle l'expiation, et elle sera pure. (Le 12. 8 )

Lorsque la femme accouchait d'un enfant, il y avait une période de purification et ensuite elle apporta un agneau pour l'holocauste et un jeune pigeon ou une tourterelle pour le sacrifice d'expiation. ici Dieu tient compte des moyens de la femme si elle ne pouvait se procurer un agneau elle pouvait le remplacer par deux tourterelles ou deux jeunes pigeons. Dieu prend en compte les moyens de la personne pour le sacrifice, Dieu porte une attention particulière aux plus démunis. 

 “ Ils nous recommandèrent seulement de nous souvenir des pauvres, ce que j’ai bien eu soin de faire.” (Ga 2:10)

Une bonne bouffe

“L’Éternel parla à Moïse et à Aaron, et leur dit: Parlez aux enfants d’Israël, et dites : Voici les animaux dont vous mangerez parmi toutes les bêtes qui sont sur la terre.” (Lévitique 11:1-2 LSG)

Quand je lis le chapitre 11 de Lévitiques,  je réalise que nous sommes bénis de ne pas a avoir a choisir ce que nous mangeons.

“Mangez de tout ce qui se vend au marché, sans vous enquérir de rien par motif de conscience ;” (1 Corinthiens 10:25 LSG)

dimanche 4 février 2018

Selon Dieu

“Les fils d’Aaron, Nabab et Abihu, prirent chacun un brasier, y mirent du feu, et posèrent du parfum dessus ; ils apportèrent devant l’Éternel du feu étranger, ce qu’il ne leur avait point ordonné. Alors le feu sortit de devant l’Éternel, et les consuma : ils moururent devant l’Éternel.” (Lévitique 10:1-2 LSG)

On voit ici que deux des fils d'Aaron on fait les choses a leur manière et on attiré sur eux la colère de l'Éternel. Dieu veut que les choses se fassent a sa manière et non selon notre propre volonté. Dieu a donné la loi a Israël et Israël doit obéir a cette loi. Si ce n'est pas fait selon la volonté de Dieu, il y a du danger pour la désobéissance, rappelons-nous ce qui est arrivé Uzza lors du transport de l'arche.

Nous qui sommes sous la grâce, écoutons la parole de Dieu et mettons la en pratique pour faire la volonté de Dieu et lui être agréable.

Un feu de joie ou de douleurs!

Le feu sortit de devant l'Eternel, et consuma sur l'autel l'holocauste et les graisses. Tout le peuple le vit; et ils poussèrent des cris de joie, et se jetèrent sur leur face. (Le 9. 24 )
Les fils d'Aaron, Nadab et Abihu, prirent chacun un brasier, y mirent du feu, et posèrent du parfum dessus; ils apportèrent devant l'Eternel du feu étranger, ce qu'il ne leur avait point ordonné. Alors le feu sortit de devant l'Eternel, et les consuma: ils moururent devant l'Eternel. (Le 10. 1-2 )

Lorsqu'Aaron offrit les sacrifices pour la première fis selon les instructions de Dieu, alors le sortit de devant l'Éternel et consuma l'holocauste, ce fut un grand sujet de joie pour le peuple. Par contre, Nadab et Abihu apportèrent du feu étranger devant l'Éternel et le feu de Dieu les consuma tous les deux car ils avaient fait ce qui est contraire aux instructions de Dieu et ce fut un sujet de tristesse. Il vaut mieux être obéissant à Dieu, car Dieu est aussi un feu dévorant.

samedi 3 février 2018

Toujours prêt!

​Le feu brûlera continuellement sur l'autel, il ne s'éteindra point.
(Le 6. 13 )

Sur l'autel des holocaustes le feu devait brûler continuellement, toujours prêt pour offrir un sacrifice ou un holocauste, ceci me fait penser à l'accès que nous avons auprès du Père par Jésus-Christ; Dieu est toujours accessible peu importe l'heure du jour ou de la nuit, nous avons ce libre accès pour le pardon de nos péchés, lui rendre grâces pour les bienfaits accordés, pour déposer à ses pieds nos requêtes ou bien pour lui demander conseil. 

 “ Approchons-nous donc avec assurance du trône de la grâce, afin d’obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour être secourus dans nos besoins.” (Heb 4:16)

Vive la grâce

Quand nous lisons la loi de l'holocauste, de l'offrande, du sacrifice d'expiation, du sacrifice de culpabilité, de la consécration, du sacrifice d'actions de grâces dans la lecture d'aujourd'hui, je réalise comment la loi pouvait être compliquée. Nous sommes béni d'être sous la grâce et ne pas a avoir a respecter cette loi. Je rends gloire a Dieu de nous avoir faciliter les choses en nous donnant cette grâce qui est de loin beaucoup plus facile pour nous, que pouvait être la loi pour Israël.


vendredi 2 février 2018

Ce que Dieu préfère

Dans la lecture d'aujourd'hui on voit que Dieu a pensé a toutes les occasions possibles pour que le peuple offre des sacrifice de toutes sortes.  Cela était pour le peuple d’Israël qui était sous la loi mais nous qui sommes sous la grâce qu'est-ce que Dieu attend de nous?

“Par lui, offrons sans cesse à Dieu un sacrifice de louange, c’est-à-dire le fruit de lèvres qui confessent son nom.” (Hébreux 13:15 LSG)

Voila le travail que nous avons a accomplir pour Dieu.

Les offrandes!

Ce qui restera de l'offrande sera pour Aaron et pour ses fils; c'est une chose très sainte parmi les offrandes consumées par le feu devant l'Eternel. (Le 2. 10 )

Lorsque quelqu'un du peuple fait à l'Éternel une offrande ou un don, le sacrificateur en prendra une partie qui doit être offert comme souvenir et l'offrir sur l'autel, que ce soit de la fleur de farine, des gâteaux sans levain, et le reste sera pour Aaron et ses fils. Le travail des sacrificateurs exigeait beaucoup, tant par le travail que par les responsabilités, car il fallait que les offrandes soit offertes méticuleusement selon les directives de l'Éternel; mais en retour Dieu leur donnait ce qui restait des offrandes. Dieu en prenait soin lui-même.

 “ De même aussi, le Seigneur a ordonné à ceux qui annoncent l’Evangile de vivre de l’Evangile.” (1Co 9:14)

jeudi 1 février 2018

Le résultat final!

Moïse examina tout le travail; et voici, ils l'avaient fait comme l'Eternel l'avait ordonné, ils l'avaient fait ainsi. Et Moïse les bénit. (Ex 39. 43 )

Après avoir fait toutes les composantes du sanctuaire, on apporta le tout à Moïse, alors il examina tous ces ouvrages pour s'assurer que tout était conforme aux ordres que l'Éternel avait donné à Moïse. Chaque pièces a été inspectées et il se trouva que tout avait été fait selon Dieu; Moïse approuva le tout et il bénit le peuple. Le grand jour approche, le tabenacle fut dressé. Pour le peuple c'était comme tous les morceaux d'un casse-tête et n'avait pas l'idée du résultat final, seul Moïse en avait vu le modèle sur la montagne. Imaginer l'émerveillement, à la vue de ce chef-d’œuvre. Souvent il en est ainsi dans notre vie, les évènements se suivent et on ne comprend pas l'issu, mais comme dans le cas de Joseph, un jour tout se concrétise et c'est un grand moment qui se produit et Dieu dans tout ça est glorifié. Accepter sans comprendre, l'important c'est d'agir selon les instructions de Dieu.

 “ Jésus lui dit: Ne t’ai-je pas dit que, si tu crois, tu verras la gloire de Dieu?” (Jn 11:40)

Moise était fiable

“La ceinture était du même travail que l’éphod et fixée sur lui ; elle était d’or, de fil bleu, pourpre et cramoisi, et de fin lin retors, comme l’éternel l’avait ordonné à Moïse.” (Exode 39:5 LSG)

Dans la lecture d'aujourd'hui nous lisons que tout ce qui a été fait pour la tente d'assignation, a été fait comme Dieu l'avait ordonné a Moise. La grandeur, la beauté de la tente d'assignation a été dicté a Moise qui a vu a ce que chaque partie soit fait comme Dieu l'avait ordonné. Nous devons aussi faire les choses comme la parole de Dieu nous le demande enfin d'être reconnu comme un bon et fidèle serviteur.